Pole Positioning

Améliorer la vitesse d’un site

La vitesse de votre site est l’un des points jugés par Google pour votre classement dans les SERPS. L’indice de vitesse joue également sur le taux de rebond et donc sur votre ROI ! Il impacte même légerement le coût de vos campagnes adwords… Il y a donc de nombreux interêts à améliorer la vitesse de votre site.

Voici quelques méthodes parmi d’autres pour améliorer cette vitesse :

Quelques méthodes pour améliorer la vitesse de votre site

Réduire le nombre d’images.

Chaque image représente une requête, chaque requête prend du temps. Aussi, il est impératif de limiter, par exemple, le nombre d’images nécessaire au thème de votre site. Le spriting CSS permet de réduire le nombres d’images sans, bien entendu, réduire la qualité visuelle de votre site. Comment ? Le principe est simple : utiliser un fichier unique pour stocker plusieurs images et utiliser des règles CSS pour afficher les bonnes portions de ce fichier aux bons endroits.

Utiliser un cache d’opcode

Eaccelerator, APC, … permettent d’éviter la recompilation systèmatique du code php et accèlere ainsi nettement la génération des pages tout en réduisant la charge du serveur.

Utiliser un système de cache

Memcached est le système de cache en vogue en ce moment. Un système de cache permet, en gros, de limiter les chargements de requêtes et donc de gagner du temps côté serveur.

Activer le cache MySQL

Par défaut, le cache MySQL est activé mais a une taille de zéro octet… Voilà une amélioration à mettre en place pour garder en mémoire les résultats des requêtes redondantes.

Appeler correctement les modules de réseaux sociaux

Si vous utilisez des widgets venant de différents réseaux sociaux, vous allez avoir une grande quantité de scripts supplémentaire. Ces derniers, s’ils sont mal gérés, peuvent coûter quelques secondes par page…

Concaténation des fichiers js

Les fichiers javascripts se télécharge en série (pas de parallélisation possible), aussi, il est important d’en limiter le nombre en les regroupant pour réduire les temps de latence.

Concaténation des fichiers css

Si votre site est construit sur une solution modulaire, il est possible que vous ayez un grand nombre de fichier css. Regroupez-les afin d’en limiter leur nombre. Nous vous conseillons d’utiliser un premier fichier css regroupant les règles générales de votre site afin d’avoir un aperçu visuel rapide puis d’utiliser un 2nd fichier regroupant les spécificités de la page en cours.

Spécifier la taille des images

Si vous n’indiquez pas la taille de vos images dans le code html, alors le serveur devra chercher tout seul… Il a déjà plein de choses à calculer, évitez-lui cela !

Compression des images

Les images représentent bien souvent la plus grande partie des kilo-octets à télécharger. Il est nécessaire d’optimiser ces images pour gagner quelques 10aines, voir 100aines de kilo-octets (sans perdre en qualité bien sûr…).

Optimiser l’ordre des styles et des scripts

D’une manière générale, il est préférable que les css et les scripts soient placés entre les balises. Cetains navigateurs bloquent la paralélisation des téléchargements quand ils tombent sur un script. Aussi, essayez tant que possible de placer les css avant les scripts pour ne pas bloquer la paralélisation des téléchargements.

Et votre site ?

Il existe de nombreux outils pour tester la vitesse d’un site. Google en met un à disposition : Page Speed. Testez-y votre site ! Si vous trouvez que votre site est trop lent, contactez-nous pour obtenir de l’aide